Accueil
RevuePratiqueTechniqueTestsVitrines

Dossiers


 

La technologie dans l’art
De la photographie à la réalité virtuelle


Edmond Couchot
éd. Jacqueline Chambon, Nîmes, 1998
 
 
Edmond Couchot, professeur à l’université Paris 8, directeur du département A.T.I (Arts et technologies de l’image) propose dans ce livre d’étudier comment la technologie s’est introduite dans l’art, et en particulier le numérique dans le monde des images. Sa réflexion s’ouvre sur un constat : les applications informatiques regroupées sous le terme "numérique" sont de natures très diverses, et le livre entend nous prévenir contre les confusions dues aux utilisations disparates d'un seul et même terme. Ainsi l’auteur, dans une première partie intitulée "Les paradoxes de la modernité", replace l’image numérique dans une histoire de l’art qui l’accepte difficilement. La photographie, parmi les exemples cités par Couchot, n’occupe qu’une petite place, mais elle est cependant considérée comme la forme paradigmatique d’une sorte d’ « uniformisation de la perception » dénoncée par l’auteur.
       Dans la deuxième partie du livre, Couchot tente de décrire quels sont les fondements d’un art qui se voudrait spécifiquement « numérique ». L’auteur traite de la question de l’art, de la post-production, de la simulation, du virtuel, du sacré, d'une nouvelle subjectivité mais, malheureusement, aborde de manière superficielle la question de l’esthétique qui semble pourtant être l’aspect fondamental de cette mutation des images. On regrette que cette idée ne soit pas davantage approfondie et que sur ce point ne soit exprimé que trop de généralités, trop de petites questions, la plupart du temps intéressantes, mais qui sont plus évoquées que réellement traitées.
       Le livre, cependant, est tout de même un des premiers textes à se poser la question de l’influence technologique dans le monde des images et les changements qu’elle induit dans le « statut de l’œuvre, le rôle de l’auteur et la place du spectateur ».

Jórdi Gourbeix

 

.:. Haut