BHOPAL
Micha Patault


Micha Patault propose un photojournalisme d'auteur. Guidé par une réflexion sociologique, il est soucieux de documenter ses sujets tout en privilégiant les choix esthétiques. Sa photographie est engagée et sert la communication de causes internationales. Il pratique couramment la langue de la région qu'il investit dans le souci de proximité, de familiarité et d'indépendance. Ses derniers reportages tentent d'actualiser la tragédie de Bhopal en Inde, et d'informer sur les conséquences actuelles de la catastrophe et les luttes pour la justice et la dignité.

En 1984, un des gaz les plus toxiques s'échappent de l'usine de pesticides américaine Union Carbide, basée en plein coeur de Bhopal, capitale du Madhya Pradesh, Inde. La tragédie fait plus de 23 000 morts et 500 000 victimes. Aujourd'hui, les sols et les nappes phréatiques sont extrêmement contaminés par l'infiltration de produits toxiques, polluant l’eau que consomment 5 000 familles vivant aux alentours. Les effets de la catastrophe ouvrent un nouveau chapitre: L’eau produit des effets irréversibles sur la nouvelle génération.
Le 20 février 2008, 50 bhopalis lancent une marche de 800 kms de Bhopal à New Delhi, la Padyatra, pour réclamer justice et réparation.
Voilà un bref aperçu photographique.

Visite      Sortir