Accueil
RevuePratiqueTechniqueTestsVitrines

Liens

Multimedia Image Photo Show

Le salon des nouveautés de l’image

    

Petit matin, porte de Versailles. Dès l’entrée, nous sommes interpellés par un presque vrai Columbo vantant les qualités du système anti poussières préféré de sa femme. Le ton est donné. Au MIPS, il y a du multimédia, de l’image, de la photo et du show.

Enquête

Au parc des expositions de Paris s’est ouvert le 16 Mars le MIPS, le Multimédia Image Photo Show. Rendez vous des professionnels et amateurs de la photographie, le MIPS est l’occasion pour chacun de découvrir en avant première les dernières innovations des fabricants. Avec plus d’une centaine d’exposants uniquement consacrés à la photographie, Le MIPS donne un aperçu exhaustif de tout ce qui se passe dans le monde de l’image : capture, restitution, traitement, impression, transmission, stockage, chaque étape de la chaîne photographique est représenté. Revoirfoto est allé à la rencontre des grands partenaires des photographes présents dans le salon pour parler avec eux des évolutions techniques.


Émulsion subtile
C’est avec étonnement mais aussi avec plaisir que Revoirfoto a remarqué la présence sur le salon de représentants de « l’ancienne » photographie. Tétenal et Ilford, marques mythiques de la photographie traditionnelle, présentent quelques produits innovants en argentique (chimie, papiers, etc.)
Ainsi, chez Tétenal, est présenté à coté du catalogue argentique et leurs chimie RA-4, C-41, un choix d’imprimantes grands formats Epson et Canon. Etant aussi fabricant de consommables papiers pour jet d’encre, Tetenal France a fait le choix d’élargir la gamme des machines proposées à ses clients pour mieux cibler les besoins de chacun. Afin de compléter et optimiser le flux d'impression, la société, propose un RIP Postscript, Power Plotter très simple à paramétrer et d'un prix abordable, qui a l’avantage de gérer la gamme Canon ou Epson avec des calculs colorimétriques très poussés. Ce RIP fonctionnant uniquement sur plate forme PC, Tétenal conseille à ses clients de lui destiner une machine, libérant ainsi le poste de travail du calcul redondant que génère l’impression.
Belle surprise chez Ilford qui, malgré la tendance actuelle, reste à l’écoute des tireurs et des photographes. Renouvelant sa gamme de produits, tant en papier qu’en chimie, les nouveaux révélateurs papier Warmtone et Cooltone permettent une plus grande souplesse dans les tonalités recherchées. Aussi, nous avons pu voir des tirages sur le nouveau papier R.C destiné aux tireuses numériques (Laser ou L.E.D). La qualité digitale avec le plus du rendu de l'emulsion argentique, le papier baryté pour ces mêmes machines est en cours de développement.


Étincelante créativité
Chez les distributeurs-importateurs, les stands Broncolor et MMF, deux acteurs historiques des solutions d’éclairage ont attirés notre attention. Sur le stand de Broncolor, une multitude de générateurs et façonneurs de lumière avec, en vedette, le générateur Verso A2 véritable studio portatif. Ses trois sorties asymétriques, ses temps de recharge de 0,3 à 1,5 s, son réglage sur sept diaph (1200 à 9 J) et sa batterie indépendante, font du Verso A2 la solution ideale de tout photographe voulant emmener son studio en extérieur.
Le RingFlash, autre vedette du stand, possède dix lampes halogène de mise au point de 20 W chacune, qui permettent de simuler au mieux l’éclairage principal. Des innovations importantes, donc, présentées avec soin sous la grande coupole Para 330, énorme parapluie-torche de 3200 joules.
MMF, et sa marque fondatrice Multiblitz, présente également toute une gamme de façonneurs de lumières. Alain Quintin, directeur vente de marketing, visiblement sur le rush d’un début de salon, nous a expliqué que l’avantage principal de sa société était avant tout, la qualité de ses services, l’attention et le suivi des photographes partenaires. Devenu distributeur de différentes marques, MMF est un des acteurs majeurs de la production photographique comme l’atteste le catalogue 2006 de près de 200 pages en distribution libre au stand.


Jet d’encre… mais pas seulement
Beaucoup de monde chez Epson, amateur et professionnels confondus. La marque japonaise, spécialiste de l’impression (plusieurs exposants du salon ont comme outil de démonstration une imprimante de la marque) n’a pas attiré notre attention sur ses machines jet d’encre réputées, mais sur deux nouveaux scanners. Le V700 et le V750 pro, machines aux caractéristiques époustouflantes : système à double lentille permettant de numériser différents formats de films (jusqu’au 20X25) à une résolution allant jusqu’à 6400 Dpi!!!. Nous testerons ces deux scanns très prometteurs prochainement.
Voir test

Les passionnés de technique photographique trouveront donc, dans l’édition 2006 du MIPS, un choix à la mesure de leurs attentes. Vu le monde présent au premières heures d’ouverture du salon, il y a fort à parier que cette édition soit un succès. Cet événement confirme un basculement total de l’image couleur vers le numérique tandis qu’en noir et blanc subsiste une petite niche argentique que la présence d’Ilford et Tétenal vient soutenir.
A noter, la présence au MIPS de L’U.P.C, présentant son guide à l’usage des photographes et des diffuseurs. L’association continue son combat contre l’image libre de droit discutée en ce moment même à l’assemblée. Dans cette exposition de matériel et de techniques, l’U.P.C nous rappelle les contraintes du photographe professionnel dans l'exercice de son métier. 


                                                    Revoirfoto


 

.:. Haut