Accueil
RevuePratiqueTechniqueTestsVitrines

Liens
De Rush Labo à E-center

 Aux premières heures, il y avait Rush Labo, un laboratoire professionnel générique (E6, C41, N&B…) qui avait pour le développement du E6, une véritable réputation sur la place de Paris. Rush labo, à l’apogée de son histoire argentique, possédait jusqu’à dix cabines de tirage dont une pour faire réaliser, à partir d’un agrandisseur 20/25, sur huit mètres de rail, des tirages très grand format. Que ce soit le photographe averti ou professionnel, tous venaient à Rush labo quand ils souhaitaient des tirages de très haute qualité (masque de contraste, maquillage manuel…) Mais l’avènement de l’ère numérique a imposé à son directeur, Denis Cuisy, de profondes mutations. Fini le travail avec les bains, la chambre noire, en somme la photographie de papa; c’est l’heure du tout numérique : une nouvelle technologie, un nouveau concept : Tombées les cloisons, réorganisation de l’espace, de la vie et du travail à la lumière du jour. Quant on pénètre dans les bureaux d’E-center à Paris, on est saisi de voir, de ressentir comment un outil, un procédée imposent tant une nouvelle organisation qu’une restructuration de l’activité même de l’entreprise.  

Hier, comme aujourd’hui, ce sont les machines qui décident du tempo et des lieux : la « Nexpress, trône aujourd’hui à la place de la chaîne E6, l’imprimé à la demande impose son rythme, et même s’il y a encore des périodes de « rush », l’époque où les photographes déposaient et attendaient leurs bobines est révolue.
L’entreprise pour parfaire sa mutation, a développé, en interne, un logiciel d’imposition, téléchargeable gratuitement depuis son site. Ainsi, le photographe, peut,  depuis chez lui, concevoir la maquette de différents produits imprimables (cartes postales, calendriers, affiches…),jusqu’au plus impressionnant : le livre, puis de l’envoyer via Internet à la société. La boucle numérique est donc achevée, conçu sur ordinateur, envoyé par Internet le livre sera à la disposition de son auteur en moins de 72 heures. Denis Cuisy a aussi créé sa propre maison d’édition et nous montre avec joie ces 50 premiers numéros ISBN, le livre d'auteur à peu d'exemplaires est désormais possible.
Grâce au numérique, E-Center a réussi à conserver la tradition de l’image argentique. Le secteur des tirages de haute qualité se poursuit toujours avec machines comme Frontier 390 (Fuji) ou Led (kodak). Il réalise notamment plusieurs expos pour le festival « Visa pour l’image » dont il est le partenaire depuis 13 ans.

Revoirfoto

.:. Haut